Et si vous transformiez votre regard ?

Je sais, ce n’est pas une question de coach ! Un coach n’est pas là pour obtenir de la justification, de l’information…il est là pour poser les questions qui nous font réfléchir.

Flashback 6 ans en arrière, je suis consultante…et là, j’ai la posture adéquate !

Je disais donc, pourquoi, reçoit-on les appels d’offres (AO) le 25 juillet, dead line le 16 aout alors que c’est exactement durant cette période que nous avons prévu de lâcher prise ? Ceux qui ont pris leurs vacances en juillet vont être peu nombreux pour gérer l’activité quotidienne et chaque année, ils ont l’immense privilège d’être les seuls présents pour construire la réponse à l’appel d’offres qui, bien sur, sera déterminant en terme de business pour bien clôturer l’année !

En même temps que ma casquette de consultante, je reprends ma casquette d’actuaire…j’ai calculé que 5,4 clients sur 10 entre le 20 et le 28 juillet sont arrivés en coaching, désespérés à l’idée qu’ils n’auraient pas le temps de construire la réponse à l’appel d’offres qu’ils venaient de recevoir avant de partir en vacances.

D’un point de vue logique, on comprend bien la raison : les personnes partent en vacances, ont « bichonné » les questions auxquelles elles attendent des réponses et peuvent tranquillement envoyer leur document. Elles demandent la réponse à leur retour de vacances, quand elles seront en pleine forme pour étudier les retours.

Est-ce que cela voudrait dire que ces personnes ne se mettent pas à la place des autres ? Qu’elles n’ont aucune empathie ? Impossible !

(Reprenons la casquette coaching…) Ces personnes sont de formidables vecteurs d’innovation, des maîtres de la délégation qui nous enseignent comment faire quand les moyens ne sont plus là.

C’est donc grâce à eux que :

Martin, 36 ans, directeur d’une startup dans le domaine juridique a décidé, pris de cours, de faire une réponse en vidéo avec son équipe en vacances aux 4 coins du monde…il a remporté l’AO ! Bravo Martin 😉

Julie, 42 ans, directrice commercial dans le secteur de la finance s’est largement appuyée sur une équipe de stagiaires pour la mise en forme et la recherche d’informations…des stagiaires heureux, des questions pertinentes de la part des néophytes et un autre AO gagné. Bravo Julie et bravo aux stagiaires !

Jean-Luc, 47 ans, manager dans le secteur de l’audit a travaillé jour et nuit avant le départ de son vol pour Miami avec sa femme et ses enfants…quand il est rentré de vacances le 21 aout, il me confiait à sa séance de coaching qu’il avait appris que la dead line avait été décalée…il ne souhaite plus travailler comme cela. Voilà un évènement révélateur utile !!

Quelle est la morale de cette belle histoire de rentrée ?

  1. 1.Vous êtes très nombreux à recevoir des AO la dernière semaine de juillet avec réponse pour la première quinzaine d’aout. C’est rassurant de savoir que vous n’êtes pas seuls, que le monde entier n’est pas contre vous…:-)
  2. 2.Tout obstacle est une opportunité. Transformons notre regard pour nous enrichir au quotidien (lecture du dimanche soir : « What do you do with a problem ? de Kobi Yamada »). Que ce soit en allant chercher les outils de créativité lors de vos séances ou en identifiant les compétences que vous pouvez développer.

C’est aussi cela le coaching : avoir un benchmark externe (vous n’êtes pas seuls à souffrir) et transformer les incidents en opportunités !

Et moi, j’adore observer ce moment où vous décidez de voir les choses sous un autre angle 😉

Je vous souhaite à tout un chacun une excellente rentrée et un très beau mois de septembre. 

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *