et vos Liabilities, voire à les ménager…

Déformation professionnelle oblige, passer d’Actuaire à Coach ne dispense pas de garder de vieux réflexes.

Dix-sept ans à apprendre, faire, puis conseiller mes clients en gestion actif-passif pour le secteur de la Banque-Assurance : comment modéliser chaque côté du bilan, quelle maille d’agrégation retenir, quelles sont les différentes stratégies de management des interactions entre l’actif et le passif, quels pourraient être les indicateurs pertinents…m’amène à me poser les mêmes questions en coaching !

Quelles différences, quels points communs entre la gestion Actif-Passif d’un bilan d’une compagnie financière et le coaching des hommes?

En Banque-Assurance, l’Actif peut être représenté par l’ensemble des lignes de titres financiers détenues en portefeuille par l’entreprise et le Passif par l’ensemble des engagements pris par la même entreprise envers ses clients. Ces engagements sont contractuels et représentent une dette de l’entreprise envers ses bénéficiaires. Ils peuvent être honorés dans la mesure où l’entreprise a suffisamment d’argent dans ses lignes d’Actif pour rembourser sa dette. Outre l’équilibre entre la valeur de l’actif et celle du passif, le gestionnaire Actif-Passif, suivra le bilan sur plusieurs indicateurs (en terme de risque, de liquidité, de duration…)

La gestion Actif-Passif se sert de la modélisation du bilan et des interactions entre l’actif et le passif pour étudier les différentes stratégies à mettre en place, pour optimiser la rentabilité des opérations et minimiser les risques non souhaités.

Chaque être humain garde en son sein son Actif et son Passif.

L’Actif est notre tempérament dynamique qui agit, prend des décisions, et le Passif représente notre besoin de repos, de procrastination, de pause.

L’Actif peut aussi être notre face « publique », la partie professionnelle, celle mise en lumière, celle qui est la première touchée par les crises (comme les actifs financiers). Le Passif est notre face plus secrète, de la sphère personnelle et privée.

Enfin, pour que la métaphore soit complète avec l’aléa de l’Actif et la rigueur des engagements de Passif, l’Actif pourrait être la partie la plus volatile de la personne, celle qui a besoin d’une évaluation permanente (voire stochastique) pour en connaitre la valeur à l’instant t, celle qui fluctue en fonction des paramètres extérieurs (environnementaux notamment, comme dans les marchés financiers) et ainsi y trouver les émotions, les sentiments, les ressentis et attribuer au Passif la face plus stable, ancrée, les acquis, les forces…

On ressent parfois la nécessité de construire son « bilan », d’apposer l’Actif à côté du Passif et de déterminer quelles nouvelles stratégies d’allocations on pourrait mettre en place pour augmenter ou diversifier les indicateurs de …motivation, dynamisme, réussite.

Le coach vous ouvre l’espace de ces réflexions et vous accompagne vers les décisions que vous mettrez en œuvre à travers vos stratégies de gestion Actif-Passif.

La gestion Actif-Passif, comme le coaching vous apporte de la visibilité sur vos projets et sur vos décisions à prendre et vous ouvre de nouvelles perspectives de croissance…de chiffre d’affaires et d’activité ou encore de croissances professionnelles et personnelles.

L’un comme l’autre sont des outils de gestion de crise lorsque l’on pilote les indicateurs adéquats…

Et vous, quel est votre prochain projet, votre ambition? Quel est le sujet sur lequel vous souhaiteriez apporter un autre regard?

Quels indicateurs suivez-vous ? Comment savez-vous que vous avez atteint votre objectif ?

Avec quel niveau de détail connaissez-vous vos actifs et vos passifs dans votre modèle ALM ?

Accompagné en coaching individuel vous inventerez de nouvelles stratégies : Comment matcher actif et passif, sphères professionnelles et privées, comment réduire la volatilité de mes émotions? Comment atteindre mes indicateurs ? Quels risques suis-je prêt à prendre ?

L’actualité en ALM aujourd’hui consiste à rechercher des outils, les plus performants, les plus rapides, les plus conviviaux pour prendre les décisions rapidement et maîtriser entièrement son processus…

En coaching, choisissez un (ou plutôt une) coach performant(e), réactif(ve) et convivial(e) qui vous permettra de prendre rapidement les décisions qui s’imposent et avec qui vous resterez entièrement maître du processus.

Projetez-vous dans un votre réussite et construisez aujourd’hui la trajectoire de votre succès

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *