A l’heure où je vous envoie cette newsletter de rentrée, nous sommes pour la plupart d’entre nous déjà repartis dans le rythme des journées de travail…

J’ai tout de même envie de vous souhaiter une belle reprise et plein d’énergie pour entreprendre les projets qui vous tiennent à cœur.

Avant de vous livrer une petite expérience, je voulais remercier tout ceux qui m’ont fait confiance depuis plus d’un an, puisque grâce à vous, j’ai reçu la certification d’ACC (Associate certified coach) de l’ICF (International Coach Federation).

Rentrée de septembre rime souvent avec nouvelles résolutions pour la réussite de vos projets.

Pour cela, nous nous fixons des objectifs et idéalement nous allons jusqu’à définir les moyens que nous mettrons en œuvre pour atteindre ces objectifs.

Ce qui est peut-être moins courant, c’est de prendre le temps d’identifier les « sabotages » que nous mettons couramment en œuvre pour ne pas atteindre nos objectifs !

Vous voulez des exemples ?

·      Je m’étais fixé un objectif trop ambitieux

·      Ce n’était pas le moment

·      J’ai d’autres objectifs plus importants à réaliser en ce moment

·      ….

Les sabotages sont des comportements répétitifs que l’on met en œuvre, souvent inconsciemment, pour ne pas atteindre l’objectif.

Lorsque les objectifs sont orientés vers un changement, le mécanisme d’homéostasie de tout système, y compris humain, permet de rester dans la zone de confort.

La bonne nouvelle, à tester lors de votre prochaine définition d’objectifs, c’est qu’en prenant conscience de nos sabotages préférés, voire en les écrivant dans le contrat que l’on passe avec soi-même, on se donne plus de chance de les voir arriver lorsqu’ils viennent perturber la réalisation de notre super projet. Pas toujours facile de prendre un tel recul, mais avec l’expérience et en débutant sur des objectifs à court terme, on peut vraiment progresser.

Faites le test. Passez votre prochain contrat,

·      En écrivant votre objectif :

o   Ex : Prendre contact avec 6 clients par mois

·      En listant les moyens que vous vous donnez pour y arriver :

o   Ex : Planifier la tâche dans mon agenda, rappeler les clients qui n’ont pas répondu, identifier une nouvelle offre à leur proposer…

·      En dénichant votre sabotage préféré :

o   Ex : Considérer toutes les autres tâches plus urgentes

En coaching on reste attentif à ces mécanismes. Parmi les questions que l’on pose à nos clients en début de contrat figurent celles qui permettent à ce dernier de « cibler » ses techniques de sabotage.

Par exemple en demandant à notre client : quelles sont les 5 bonnes raisons pour lesquelles vous pourriez ne pas atteindre votre objectif ?

Auto-coaching ou coaching accompagné par un coach (certifiée ACC !), donnez-vous encore plus de moyens pour réaliser vos projets !

Enjoy 😉

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *