Visez toujours la lune, même si vous la manquez, vous atterirez dans les étoiles

Le coaching, c’est notamment : 
Identifier le touriste, le prospect et le client
Trouver la juste voie, celle que notre interlocuteur est prêt à emprunter pour expérimenter quelque chose de différent
Mesurer le moment où nous pouvons créer de la rupture et celui où la syntonie (diapason) sera préférable
Reconnaître les émotions et les accompagner
Observer les tentatives de solutions expérimentées, celles qui entretiennent la problématique parce qu’elles ne sont pas des solutions
Distinguer une problématique de stratégie (la personne ne sait pas faire), de communication (elle ne sait pas comment le dire) ou de relation (avec les autres, ou envers soi-même) Proposer une expérience nouvelle, parfois paradoxale, une expérience qui ne donnera pas nécessairement la solution immédiatement mais qui, parce que la personne aura testé quelque chose de nouveau, alors au moins quelque chose de différent va se produire
Découvrir les exceptions, encourager ce qui fonctionne et arrêter ce qui ne fonctionne pas…

Voilà quelques exemples de mon travail au quotidien. Celui qui me passionne, celui pour lequel je me lève chaque matin avec envie.

C’est sur ce thème que j’ai écrit pendant 7 ans mes newsletters, vous relatant des expériences clients, toujours modifiées pour respecter la confidentialité de ces derniers.

Lors de mes derniers envois, j’ai été interpellée par quelques questions de votre part… 

Ceux qui se demandent pourquoi eux, après x séances d’accompagnement ne sont pas arrivés à passer le cap, ceux pour qui les choses paraissent bien plus compliquées que les récits que je rapporte, ceux qui remettent en doute leur engagement, leur choix d’accompagnateur. J’aurais bien aimé répondre qu’effectivement ils n’avaient peut-être pas choisi la bonne personne…Ils connaissent mon humour, ils n’auraient pas eu la réponse attendue. Ma vraie réponse c’est que non ce n’est pas gagné, non ce n’est pas une belle ligne droite comme celle présentée dans les articles, oui il y a des séances percutantes et d’autres moins…La route est parfois sinueuse, toujours cependant très riche si on le souhaite.

Entreprendre une démarche de coaching suppose au préalable d’accepter ces difficultés, de construire la confiance avec la personne qui vous accompagne et d’accepter d’avancer de deux pas et de parfois reculer d’un. Il sera d’autant plus efficace que vous saurez avec quoi vous voulez ressortir et la relation que vous définirez avec votre coach sera la clé d’une grande partie de la réussite.

Alors mon message aujourd’hui est : n’oublier pas qu’il n’y a pas de baguette magique et cependant, il se pourrait qu’en partant d’une situation très terre à terre vous puissiez toucher les étoiles. Dans une autre vie je serai astronaute…ici j’ai choisi le métier de coach 😉

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *