Et vous, de quel cadre souhaitez-vous vous évader pour explorer les possibles cette année?

« L’homme sage apprend de ses erreurs » disait Confucius. 

Oser, échouer, recommencer…

L’importance de l’échec est avérée, c’est une très bonne façon d’apprendre.

Il y a aussi une autre façon d’apprendre au quotidien!

Depuis le mois de septembre dernier, mes séances de coaching sont illuminées (enfin pas trop non plus hein) de nouvelles teintes. L’apprentissage à l’école de Palo Alto en « coaching bref » y est pour quelque chose.

Vous êtes face à une situation dont vous ne voyez pas l’issue et pourtant vous avez tenté de multiples solutions…

Et si, tout ce que vous faisiez était « encore plus de la même chose », qu’est ce qui pourrait être réellement nouveau?

Ainsi, sur 2018, nous pourrions enrichir nos possibilités d’actions et d' »inter-actions » pour savoir naviguer dans des contextes difficiles.

Comment? Par exemple, en se posant régulièrement la question de savoir comment nous pouvons faire différemment ce que nous venons de faire. Comment nous pouvons réagir différemment à cette situation que nous venons de vivre, sans attendre d’être face à un échec pour y réfléchir!

Ceux qui ont participé aux modules de formations managériales que j’anime en entreprise retrouveront le concept de Feedforward utile aux managers : « ne revenons pas sur le passé, nous pourrions y perdre notre énergie, utilisons le futur pour apprendre à faire différemment ». Pas forcément toujours mieux, non, juste différemment (je pense à tous ceux qui se disent perfectionnistes).

Découvrir 1001 manières de faire, s’amuser à tester de nouvelles options, apprendre à interagir dans toutes les « langues interactionnelles », c’est tout cela que je vous souhaite pour cette nouvelle année.

J’en profite également pour vous remercier pour votre fidélité à me lire, vos encouragements par vos messages bienveillants, et ces challenges que vous m’offrez par vos demandes d’interventions, que vous qualifiez parfois d' »atypiques » ou encore « hors cadre ». Ca tombe bien! En coaching, on se donne le droit de sortir du cadre…;-)

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *