Je vous souhaite à toutes et tous une très très belle année 2020 et j’en profite pour vous remercier pour tous ces bons moments que vous m’avez offerts en 2019 par votre présence amicale et/ou professionnelle. Au travers de vos paroles et vos actes vous m’avez permis de continuer à m’épanouir dans mon activité. Merci 😉

La fin de l’année a été quelque peu chahutée…les grèves qui ont prolongé nos temps de trajets, les projets de fin d’année qu’il fallait boucler, les plans stratégiques 2020 qui devaient être rédigés, quand je vous ai laissés, beaucoup étaient « sous l’eau », « dans le rush », « épuisés ».
Quelques jours de pause, souvent en famille, ont, je l’espère, eu le bénéfice que vous attendiez pour que vous puissiez revenir avec toute votre belle énergie.
A présent, bientôt la reprise…
 
On a alors plusieurs chemins… pour 2020.
On peut continuer comme l’an passé parce qu’on considère que c’était bien, qu’on en a bien profité et que notre bilan de fin d’année était dans le vert.
On peut aussi faire quelques ajustements pour se projeter dans un peu de renouveau et capitaliser sur notre expérience.
 
Sauf que pour cela, il faudrait prendre le temps de se poser. Et se poser pour soi-même est aujourd’hui une denrée rare et donc précieuse.
 
C’est souvent le premier bénéfice que les clients observent en coaching. C’est un cadeau que nous ne pouvons attendre de personne. C’est à chacun de nous de savoir se l’offrir.
 
Si il vous reste quelques jours, quelques heures avant la reprise et que vous avez envie de vous chouchouter un peu, plutôt qu’un bon bouquin, je vous propose l’alternative suivante :
 

  1. S’installer confortablement, équipé d’une feuille blanche et d’un stylo (les créatifs sortiront leurs feutres et leur bloc A3 ;-). Ecrire avec un stylo au lieu d’un clavier d’ordi est un levier intéressant dans le travail qui suit. Il vous permet de mémoriser les choses différemment.
  2. Imaginer : « nous sommes fin 2020, vous êtes très satisfait(e) de cette année qui vient de s’écouler. Vous allez écrire votre histoire »…ça peut commencer par : « cette année j’ai enfin refondu mon site internet vieillissant. J’ai aussi démarré mon projet humanitaire. J’ai continué à accompagner mes clients en ayant vraiment le sentiment d’approfondir mon approche, mon style. Je me sens connectée avec mes envies profondes et cela me donne un sentiment de pleine réussite… »  
  3. Vous pouvez ensuite décrire comment vous vous y êtes pris pour atteindre ces objectifs, quels chemins vous avez empruntés. Par exemple, pour moi cela donne : j’ai décidé de faire appel à un prestataire pour mon site ce qui m’a permis de terminer mon projet, j’ai effectué dès le début d’année des démarches auprès d’associations pour mon projet humanitaire et j’ai multiplié le temps consacré aux séances pour les enrichir en propre feed-forward.
  4. C’est vous qui déciderez si vous avez envie ensuite de partager cela avec quelqu’un ou si vous préférez ne pas être obligé(e) de rendre des comptes 😉
  5. Vous garderez alors précieusement votre papier, et vous savez peut-être à présent où est-ce que vous souhaitez investir votre belle énergie cette année. Sans pression aucune. Ce ne sont que des objectifs de plaisir, des rêves, des envies. Rendus un peu plus concrets que si ils étaient restés dans votre tête.

Bravo, vous vous êtes offerts ce temps de réflexion et de rêveries…

 
Et si vous vous offriez ce temps chaque semaine, chaque mois ou même chaque trimestre cette année ? Ce temps de recul, de pause pour soi-même qui nous permet de regonfler nos batteries et de ne même plus avoir envie d’entendre parler de l’âge de la retraite 😉

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *