Petit clin d’oeil à tous ceux qui savent que j’ai développé longtemps ce petit côté « Fais Plaisir »… J’espère tellement vous faire plaisir en écrivant mes Newsletters 🙂

Dans la famille, Fais-Plaisir, je voudrais le junior…

La famille Fais-Plaisir ? Kesako ? 

Il s’agit des Drivers de l’Analyse Transactionnelle. Ces messages que nous avons intégrés, enfant, pour répondre au mieux à ce que l’on a pensé être les attentes des figures parentales qui nous ont élevés.

Si je ne Fais pas Plaisir, je ne vais pas être aimé…Si je ne Suis pas Parfait, je ne vais pas être reconnu…

Il y a aussi la famille « Dépêche-toi » où tout doit être fait rapidement, plutôt précipitamment, la famille « Fais-effort » où tout doit être réalisé avec effort et où atteindre un résultat sans « douleur » n’est pas respectable et la famille « Sois Fort », où l’on ne pleure pas quand on est un garçon et où l’expression des émotions n’est pas la bienvenue.

Il est comment alors le junior Fais-Plaisir ?

Il pense savoir ce qui fera plaisir aux autres, et se comporte de sorte à satisfaire tout ce qu’il pense devoir être fait. C’est le syndrôme du bon élève. Il est très disponible et a tendance à se surcharger de travail.

C’est top un collaborateur comme cela !

Oui sauf que parfois il pense savoir ce qui te fera plaisir et il se trompe ! Et là il va être super déçu de savoir que ce n’est pas ce qui était attendu. Et puis, il y a des chances qu’il attende de toi, Manager, ce qu’il fait lui. C’est à dire, qu’il aimerait que tu anticipes comment lui faire plaisir. Il ne te fera d’ailleurs pas de demande précise, car tu dois savoir pour lui.

Son objectif prioritaire est d’être aimé pour ce qu’il fait…c’est souvent ainsi qu’il va fixer ses priorités.

En équipe, il va faire en sorte que tout le monde se sente bien et il aura du mal à poser ses idées si elles ne sont pas conformes à l’opinion générale.

Ah oui je vois ! Bof, il est comme cela et ça lui convient !

Oui, peut-être. Ce que tu peux savoir c’est qu’en tant que Manager, tu peux l’accompagner pour qu’il n’exacerbe pas ce côté là.

Oui parce que ça pourrait devenir un peu envahissant ! Alors je fais quoi ?

Tu peux déjà lui faire des demandes claires et précises afin qu’il ne cherche pas à savoir comment te satisfaire.

Tu peux aussi lui montrer que toi, en tant que Manager, tu respectes tes besoins, tes envies et que tu peux être apprécié pour cela. Le rôle du manager c’est aussi d’être un modèle, qui fait ce qu’il dit et qui dit ce qu’il fait.

Montre lui que tu peux respecter ton avis et tes besoins en respectant aussi les autres.

Tu peux, avec de la bienveillance, lui rappeler qu’il peut s’occuper de ses dossiers avant de faire les dossiers des autres.

Tu peux enfin susciter son avis en réunion et valoriser les idées contradictoires pour faire avancer un sujet.

C’est intéressant !

Le truc c’est que c’est moi qui change et à lui je ne lui demande rien!

Oui, c’est plus facile de changer soi-même que de demander aux autres de changer…et en général le système bouge ensemble 🙂

Et alors c’est quoi les 4 autres familles ?

Au prochain épisode, on verra les « Soit Parfait ».

On n’est pas obligé de connaître toute la théorie. On peut commencer par expérimenter ce premier exemple 😉

Profite des vacances pour tester ton management avec celui qui prépare systématiquement à manger pour tout le monde alors qu’il n’a pas faim lui-même ou celle qui rêve d’aller faire un golf et qui reste à la maison pour gérer le quotidien !

Et n’oublie pas que tout cela est fortement caricaturé pour simplifier l’approche…

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *